Normandie

Alerte épidémie d'hépatite A en Auvergne-Rhône-Alpes

Une épidémie d'hépatite A en Auvergne-Rhône-Alpes est en cours chez les hommes gays et bisexuels, plus particulièrement dans les agglomérations de Lyon, Saint-Etienne et Grenoble. 

 

Le seule moyen efficace d'éviter une contamination par l'hépatite A est la vaccination.

Il est possible de se faire vacciner gratuitement dans les CEGIDD.

 

Les vaccins à demander à son médecin

Article Têtu.fr du 11 mai 2017

 

Parce que certaines maladies circulent davantage parmi la population homo (ou « HSH », c’est-à-dire tous les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes), il est important de se prémunir. Certains vaccins peuvent éviter des maladies graves et surtout leurs conséquences compliquées à gérer. Petite liste pour un check-up à réclamer à votre médecin.

Lire la suite

L'épidémie de la solitude gay

Dans sa forme la plus directe, le concept de stress minoritaire est très simple: être membre d'un groupe marginalisé requiert beaucoup d'efforts. Lorsque vous êtes la seule femme dans une réunion d'affaires ou le seul homme noir dans votre dortoir à l'université, vous pensez différemment des membres de la majorité. Si vous tenez tête à votre patron, ou que vous auriez dû lui tenir tête, est-ce que vous êtes victime des stéréotypes féminins en milieu de travail? Si vous n'obtenez pas une note parfaite lors d'un examen, est-ce que les gens vont attribuer cela à votre couleur de peau? Même si vous n'êtes pas stigmatisés ouvertement, penser constamment à ces possibilités devient usant, à la longue.

Pour les homosexuels, cet effet est amplifié par le fait que notre statut minoritaire est caché. Non seulement sommes-nous aux prises avec ce fardeau additionnel et toutes les questions qui occupent notre dialogue intérieur lorsque nous avons 12 ans à peine, mais nous devons le faire sans la possibilité d'en parler avec nos parents ou nos amis.

 

Lire l'article complet sur HuffingtonPost.fr

L’agence de santé publique met en garde contre l’explosion des infections sexuelles en France

Article LeMonde.fr du 29 novembre 2016

 

Selon les chercheurs, ce phénomène est lié à « une augmentation des comportements sexuels à risque » et à un moindre recours au préservatif.

L’infection par le virus du sida (VIH) se maintient à un niveau élevé en France chez les homosexuels, qui sont aussi la population la plus touchée par l’explosion des infections sexuellement transmissibles (IST), selon des chiffres de l’Agence nationale de santé publique rendus publics mardi 28 novembre.

Lire la suite

Pourquoi le VIH ne baisse pas parmi les gays ?

Article Tetu.com du 29 novembre 2016

 

Alors que nous célébrons cette semaine la journée mondiale de lutte contre le SIDA, plus qu’un chiffre, c’est une analyse qui s’impose : le VIH ne baisse pas chez les gays, et augmente même… Pourquoi ?

Lire la suite